Après avoir vu une introduction sur les stocks et la gestion de stock avec le modèle de Wilson maintenant on va voir d’autre méthodes qui  corrige les failles (ou complète) le modèle de Wilson : La gestion de stock par point de commande

On a dit que Lorsque La commande varie de manière importante, la détermination de quantité Qe (Quantité Économique) peut ne pas être suffisante lorsque la demande est forte.

C’est là où intervient le rôle de :

Gestion par point de commande

Le Principe de gestion par Point de commande est de déclencher  la commande selon  le niveau du stock :

Si une faible consommation a été réalisée : aucune commande  déclencher

Si le niveau de stock atteint un seuil critique : alors une commande est lancée

le seuil critique = notre fameux point de commande

la détermination de point de commande se fait selon l’équation  suivantes :   Point De Commande = M * L + Ssec

M : la demande moyenne par unité de temps

L : le délai d’approvisionnement dans cette même unité de temps

Ssec : stock de sécurité

Lorsque le point de commande est atteint , la commande lancée est de Qe produits

quantité economique

donc Lorsque le point de commande est atteint, la commande lancée est de Qe produits

détermination de point de commande

détermination de point de commande

Comme on a dit la Gestion par point de commande se fait lorsque on a une Quantité de commande fixe et périodicité d’approvisionnement variable mais qu’est-ce qu’on va faire lorsqu’on a le contraire ? o_O

Gestion par Recomplément calendaire

on fait appel a cette méthode Gestion par Recomplément calendaire lorsque La commande varie peu et Un approvisionnement périodique peut avoir lieu sans gros risque de rupture

Principe :

dans cette méthode le déclenchement de la commande se fait de façon périodique (les dates sont fixes)

S’il y a une faible consommation , la commande sera de faible quantité

Sinon la commande sera plus importante

Le calcul de la période de commande se réalise de la

manière suivante :

calcule de periode de commande

Lorsque la date est atteinte, la quantité à commander doit couvrir les demandes moyennes entre deux approvisionnements :

Smax = ( T + L ) × D moyenne + S sec − ∆

Rappel de notation :

CT : coût total

Q : quantité moyenne d’approvisionnement

D : demande annuelle

Cc : coût de passation de commande

P : prix unitaire d’un article

I : taux de possession

∆ le niveau de stock au moment de la commande

Attention aux unités : T (périodicité), L (délais) et D moyenne (demande moyenne) dans une unité cohérente (logiquement annuels)

Evolution du niveau de stock par une gestion par recomplément calendaire

Évolution du niveau de stock par une gestion par recomplément calendaire

pour résumer :

  •  si on a une quantité fixe et période fixe : la méthode la plus adapter est le Modèle de Wilson
  • si on a une quantité fixe et période variable : la méthode la plus adapter est gestion par point de commande
  • si on a une quantité variable et période fixe : la méthode la plus adapter est gestion par Recomplément calendaire

il y a d’autres cas où il y a une variation de prix unitaire(rabais uniforme ou progressif) ou  coût de commande variable se sont des cas un peu plus compliqué, mais on peut les traiter dans les prochaines cours

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
Website

Affichez votre dernier article au commentaire